Un rabot métal/bois

Tout ce qui concerne le matériel : Acheté ou fabriqué

Modérateur : FAQueurs

Avatar du membre
Galadan
Modo à la retraite
Messages : 11814
Enregistré le : Sam 18 Sep 2004 17:53
Localisation : Belfort, banlieue nord ôssi...
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Galadan » Jeu 13 Fév 2020 11:59

J'avais trouvé Tartais aussi. Les tarifs sont à peu près les mêmes sur les autres sites que j'ai consulté pour le laiton.
J'ai aussi trouvé ça
https://www.eurotechni.com/fr/aciers-de ... ables.html
https://www.angele-shop.com/shop/fr/mon ... ere/acier/
https://www.laminedefer.fr/51-plat-anti-abrasion?p=2
Les sites de forges sont une ressource précieuse pour les fournisseurs.
Ceci dit quand on veut quelque chose de précis (acier C-1018 à froid) et bien c'est le saint graal à trouver... Par contre on en a en pagaille sur les sites ricains mais avec des tarifs de frais de ports laissant s'envoler tout espoir de commande...
Pour du plat utilisable tel quel dans l'épaisseur j'ai pas trouvé grand chose d'autre que du S235, je sais pas du tout si c'est adapté. Le youtubeur asiatique utilise du 1018 mais sur un site européen j'en ai pas trouvé.
Du coup je me demandais si une combinaison inox pour la semelle et laiton pour les flancs serait jouable?
Si c'est le cas je crois que je vais me lancer en organisant un peu mieux mon temps libre pour pouvoir y caser tout ce que j'ai à faire

Question : sur ton projet Franck l'assemblage par queues d'arondes sera bloqué par quoi, martelage, brasure (je sais même pas si c'est possible), autre chose ou simplement rentré en force au plus juste?
Image
"When you have to shoot, shoot. Don't talk."
"Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup." Alphonse ALLAIS

Avatar du membre
caribou
Posterus simplex
Messages : 16402
Enregistré le : Jeu 26 Aoû 2004 13:44
Nombre de guitares fabriquées : 0
Facebook : https://www.facebook.com/FranckCherubinLuthier/
Localisation : Finistere Sud
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar caribou » Jeu 13 Fév 2020 12:41

Martelage, oui. Et je rajouterais des rivets entre les flancs et les pièces de bois qui seront également collées à l'epoxy.

Avatar du membre
Galadan
Modo à la retraite
Messages : 11814
Enregistré le : Sam 18 Sep 2004 17:53
Localisation : Belfort, banlieue nord ôssi...
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Galadan » Jeu 13 Fév 2020 13:03

Et concernant une association inox/laiton, vous en pensez quoi?
D'ailleurs pour ceux qui savent, quelles sont les caractéristiques d'un acier c-1018 par rapport à du standard comme du S235?
Image
"When you have to shoot, shoot. Don't talk."
"Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup." Alphonse ALLAIS

Alexlyvity
Se lève la nuit pour poster
Messages : 959
Enregistré le : Dim 31 Mai 2015 22:20
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Alexlyvity » Jeu 15 Oct 2020 09:59

Alexlyvity a écrit :Donc le bois sera collé, c’est bien ça ?
J’ai eu quelques déconvenues récemment en collant de l’inox dans du bois à l’époxy. J’ai plutôt envie de partir sur de la colle PU pour mieux tenir les variations géométriques de ces deux matériaux qui ne travaillent pas du tout pareil. Ça m’intéresserait si vous avez réfléchi à ce point-là pour votre rabot.
:)


Autocitation, c’est beau ça !

Si jamais, j’ai fait des essais de collage à la colle PU de chez Bostic.
https://www.bostik.com/fr/france/produc ... ris_Bostik

Pour l’instant ça tient. J’ai fait des petites alvéoles dans le bois au niveau des zones de collage pour que si le collage à plat lâche, le PU dans les alvéoles continue de maintenir les deux éléments ensemble. L’idée est que le volume de PU qui remplit les alvéoles autorise une plus grande déformation en valeur absolue que le PU en couche très fine qui se trouve sur les faces de collages à plat plus classiques. J’augmente la ductilité de l’assemblage en quelque sorte.
Le vrai retour d’expérience se fera dans un an, après moult maltraitances des derniers projets en cours ;).

J’ai aussi un peu réfléchi aux raisons qui font que mes collages Inox / bois à l’époxy ne tiennent pas dans le temps. Pour moi ça tient à la différence d’utilisation entre un skate et un rabot. Un skate prend des chocs et subit d’importantes variations de température et d’hygrométrie sur de courtes périodes pendant son cycle de vie.

Par contre, j’ai deux projets qui ont étés abandonnés et dont j’ai récupéré les pièces en inox qui furent collées à l’époxy deux ans plus tôt. Conclusions :
- Elles étaient toujours bien collées après 3 changements d’ateliers (c’est bon pour votre rabot)
- Pour décoller les inserts, j’ai utilisé des serre-joints avec le même procédé que pour des extracteurs à roulements. Et ça se décolle en claquant avant que le bois ne marque sous le serre-joint => force de collage pas incroyable.

Conclusions que j’en tire : l’époxy n’est pas très souple et amènera de la rigidité en utilisation normale, mais il ne faudra pas faire tomber le rabot de l’établi car ça ne tiendra pas bien les chocs (heureusement, c’est le genre de pépin rare pour qui fait attention au matériel.

Sinn, vous en êtes où sur ce projet ?

Avatar du membre
caribou
Posterus simplex
Messages : 16402
Enregistré le : Jeu 26 Aoû 2004 13:44
Nombre de guitares fabriquées : 0
Facebook : https://www.facebook.com/FranckCherubinLuthier/
Localisation : Finistere Sud
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar caribou » Jeu 15 Oct 2020 10:28

Jean Paul est dessus en ce moment je crois. C'est lui qui va s'occuper de la découpe des queues d'aronde dans la semelle et sur les flancs.
A propos de l’époxy, c''est entre autres raisons pour ça que les bras m'en tombent de voir des gens l'utiliser en lutherie pour des collages bois/bois, c'est vraiment pas adapté. Bon, pour du metal/bois, on n'a pas trop le choix.
Je vais quand même rester sur l’époxy je pense, la colle PU j'aime encore moins :lol: Et puis les vis/rivets devraient quand même pas mal améliorer la tenue dans le temps, la colle n'étant plus là finalement que pour servir de "ciment", en quelque-sorte.

PS : Tiens, pour le plaisir :D
http://lutherie-amateur.com/Forum/viewtopic.php?t=17949

Alexlyvity
Se lève la nuit pour poster
Messages : 959
Enregistré le : Dim 31 Mai 2015 22:20
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Alexlyvity » Jeu 15 Oct 2020 10:53

Et une question qui n’a pas été posée : pour quelle ras-tu choisi l’angle à 45° par rapport à un 12° ou un 20° ? C’est pour la rigidité ?

Avatar du membre
caribou
Posterus simplex
Messages : 16402
Enregistré le : Jeu 26 Aoû 2004 13:44
Nombre de guitares fabriquées : 0
Facebook : https://www.facebook.com/FranckCherubinLuthier/
Localisation : Finistere Sud
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar caribou » Jeu 15 Oct 2020 10:58

L'angle du fer ? J'ai surtout pris celui du rabot qui sert de modèle, 45 c'est assez classique. Mais en effet, plus l'angle est faible, plus la rigidité pose problème.
Cela dit, l'angle sera déterminé définitivement ensuite, au moment de faire la poignée, qui sert également de fauteuil, et les perçages pour l'axe de la molette de blocage.

Avatar du membre
caribou
Posterus simplex
Messages : 16402
Enregistré le : Jeu 26 Aoû 2004 13:44
Nombre de guitares fabriquées : 0
Facebook : https://www.facebook.com/FranckCherubinLuthier/
Localisation : Finistere Sud
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar caribou » Jeu 15 Oct 2020 10:59

J'ajoute que des rabots à angle plus faible, sans pour autant parler de rabot à angle faible, disons entre 35 et 40°, j'en ai déjà. Il me manque un rabot un peu long, lourd et avec un angle plus important.

Avatar du membre
Galadan
Modo à la retraite
Messages : 11814
Enregistré le : Sam 18 Sep 2004 17:53
Localisation : Belfort, banlieue nord ôssi...
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Galadan » Jeu 15 Oct 2020 14:53

J'ai hâte de voir le résultat.
C'est tellement prometteur qu'on risque d'être une belle bande d'accros aux outils/beaux objets à baver devant l'engin!
Image
"When you have to shoot, shoot. Don't talk."
"Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup." Alphonse ALLAIS

Alexlyvity
Se lève la nuit pour poster
Messages : 959
Enregistré le : Dim 31 Mai 2015 22:20
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Alexlyvity » Ven 16 Oct 2020 10:48

caribou a écrit :J'ajoute que des rabots à angle plus faible, sans pour autant parler de rabot à angle faible, disons entre 35 et 40°, j'en ai déjà. Il me manque un rabot un peu long, lourd et avec un angle plus important.


Je fais mon pénible :green: : quel est le programme d’un tel rabot ? Je veux dire comment choisis-tu tel ou tel angle de rabot en fonction du travail que tu as à faire ?

J’ai cherché sur internet, mais je n’ai pas trouvé… à part pour les grandes différences du type angle autour de 45° contre angle autour de 12°. Et comme j’ai surtout des rabots courbes je n’ai même pas d’expérience sensorielle (mes seuls rabots plats sont un rabot de paume à 12°, une varlope à 45° et un rabot noisette)

Ce qui est particulier avec les rabots (je trouve), c’est que les rabots à angle faibles offrent une compréhension des angles d’affûtage bien plus instinctive que les rabots à angle fort. Sur un rabot à 12°, l’angle d’affûtage pilote l’angle de coupe, les vibrations de la lame, sa rigidité et son usure, et c’est tout. Sur un rabot à angle à 45° : l’angle du biseau influe sur les vibrations de la lame et sur l’usure plus ou moins rapide du morfil (comme sur un 12°). Par contre je ne comprends pas pourquoi il coupe mieux (enfin je crois) quand il est à 30° que quand il est à 44° (un angle à 44° qui instinctivement me semblerait le plus logique, on garde un degré de dégagement de la lame et basta).
:?:

Avatar du membre
Galadan
Modo à la retraite
Messages : 11814
Enregistré le : Sam 18 Sep 2004 17:53
Localisation : Belfort, banlieue nord ôssi...
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Galadan » Ven 16 Oct 2020 15:48

Je vais probablement rien t'apprendre mais un rabot à angle faible se destine plus à des travaux sur bois "difficiles" ou très fibreux avec lesquels ont risque l'arrachage, jusqu'au travail sur le bois de bout. Les angles plus importants sont destinés à un travail plus généraliste de mise en forme, mais certains ne travaillent qu'au rabot angle faible pour tous leurs travaux. C'est con, ils se privent d'avoir une collection de beaux objets accrochés au mur de l'atelier :green:
Perso il m'arrive de ne pas vraiment réfléchir au choix du rabot mais de tous les tester un par un sur le bois que je travaille, en choisissant simplement celui avec lequel j'ai le meilleur feeling (ce qui peut des fois être totalement contradictoire avec ce que j'ai écrit avant!).
Image
"When you have to shoot, shoot. Don't talk."
"Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup." Alphonse ALLAIS

Avatar du membre
Enrico
Moderatus Simplex
Messages : 7152
Enregistré le : Dim 27 Juin 2010 20:52
Nombre de guitares fabriquées : 5
Localisation : Belfort, banlieue nord

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Enrico » Ven 16 Oct 2020 15:54

Galadan a écrit :celui avec lequel j'ai le meilleur feeling

Qui se trouve être celui qui est encore pas trop mal affûté et réglé :green:

Avatar du membre
Galadan
Modo à la retraite
Messages : 11814
Enregistré le : Sam 18 Sep 2004 17:53
Localisation : Belfort, banlieue nord ôssi...
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar Galadan » Ven 16 Oct 2020 16:17

C'est pas faux!
Image
"When you have to shoot, shoot. Don't talk."
"Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même, et encore, pas beaucoup." Alphonse ALLAIS

Avatar du membre
caribou
Posterus simplex
Messages : 16402
Enregistré le : Jeu 26 Aoû 2004 13:44
Nombre de guitares fabriquées : 0
Facebook : https://www.facebook.com/FranckCherubinLuthier/
Localisation : Finistere Sud
Contact :

Re: Un rabot métal/bois

Messagepar caribou » Ven 16 Oct 2020 17:16

:lol: C'est en effet une des raisons qui font qu'il est bon d'avoir toute une collection de rabots !


Galadan a écrit :certains ne travaillent qu'au rabot angle faible pour tous leurs travaux. C'est con, ils se privent d'avoir une collection de beaux objets accrochés au mur de l'atelier :green:
Encore une autre bonne raison !

Quand à la destination de ce rabot en particulier, c'est pour en avoir un un peu long, sans aller jusque la varlope, lourd (pour avoir de l'inertie) pour raboter les bois durs. Typiquement, pour surfacer un fond d'acoustique en bois dur. Le japonais que je viens de me faire s'avère redoutable pour surfacer les bois tendres, mais pas adapté du tout pour les bois durs, fer en acier trop dur, pas assez lourd (très peu d'inertie) et gabarit pas adapté pour une prise en main facilitant le rabotage "en force".
Et perso, je trouve que l'inclinaison à 45° est la plus polyvalente, bien plus qu'un angle faible. Quitte à avoir deux fers différents avec deux angles d'affûtage différents.


Retourner vers « Outillage du luthier »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités